Le « Grand Reset » de la conscience

L’année 2020 aura marqué un « avant » et un « après » dans l’histoire récente de notre humanité. Nous avons passé un cap civilisationnel et la volonté d’instaurer un Nouvel Ordre mondial s’est révélée de façon claire et nette grâce à la crise sanitaire que l’on connaît. Tout s’est accéléré et la tendance n’est pas prête à s’infléchir en ce début d’année 2021.

Cette accélération est due à une forte intensification du rayonnement de la Lumière spirituelle sur notre monde, en cette fin de cycle.

La grande question est de savoir si une quantité suffisante d’êtres humains sera prête à lâcher prise, pour effacer progressivement le voile mental qui empêche cette Lumière spirituelle de transmuter l’ombre (en soi). Si elle ne s’en donne pas les moyens, l’ombre va s’intensifier également, créant en réaction un voile mental encore plus épais (pour maintenir cette ombre bien étouffée, occultée)…

Cette ombre et ce voile qui l’empêche d’être mise en lumière, ils se manifestent tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, l’un étant à l’image de l’autre. Les mesures de contrôle liberticides et toute l’ingénierie sociale mise en place ces derniers mois en sont la plus évidente manifestation.

La question est donc de savoir ce que nous allons accepter d’entreprendre à titre individuel, pour rendre possible cette illumination de nos ombres.

Les puissants de ce monde veulent concrétiser leur Grand Reset, cette remise à zéro de l’économie mondiale, pour repartir sur une nouvelle base qui consolidera les fondations de « leur » Nouvel Ordre mondial (qui tient en réalité bien davantage du Nouveau Désordre mondial).

Comme le dit l’expression, « le Diable est le singe de Dieu« . À travers leur Grand Reset, les puissants de ce monde transposent sur le plan matériel l’opération spirituelle de dissolution de la conscience égotique qui doit être accomplie par chaque âme souhaitant réaliser sa véritable essence. Cela, ils n’ont eu de cesse de l’entreprendre à travers les siècles : prendre à rebours les grands principes de la spiritualité, pour les pervertir dans les formes les plus extrêmes du matérialisme.

La « grande réinitialisation » de la conscience individuelle, sa restauration dans son « état primordial », sa « pureté édénique », son état de « simplicité » ou de « pauvreté », est en effet un thème spirituel incontournable. Il s’agit, pour reprendre l’expression des alchimistes, de transmuter tout ce qui peut faire « obstacle », dans cette conscience, à la descente en elle de la Lumière spirituelle. Plus précisément, il s’agit d’y dissoudre les voiles mentaux, c’est-à-dire tous les conditionnements, imprégnations émotionnelles et mémoires attachées à cette fausse identité qu’est l’ego.

C’est une grande remise à zéro de la conscience individuelle qui doit être opérée, et cela passe en effet par le lâcher-prise, le renoncement, le détachement intérieur, l’abandon intégral à « ce qui est ». Tant qu’il y a résistance, alors il y a contrôle. En conséquence, le voile mental est maintenu, et l’ombre aussi…

Le fait que les puissants mettent en place cette opération d’envergure sur le plan mondial, est un signal tout à fait positif cependant. Cela ne fera que révélé leur tentative de corruption de cette étape incontournable sur le Voie spirituelle.

L’être humain qui comprend le véritable sens spirituel du Grand Reset, et qui l’applique à sa propre conscience, se donne ainsi une chance d’être éveillé à sa véritable nature, son « Soi divin », se libérant alors définitivement de toute possibilité d’être manipulé par le « Système ». Un tel être est sorti la caverne des illusions ! S’étant réformé lui-même, il peut alors réformer le monde sans plus risquer d’y projeter ses propres illusions, comme le font malheureusement ceux qui entreprenent de « changer le Système » s’en s’être préalablement transformés eux-mêmes.

Vous connaissez sans doute cette phrase quasiment prophétique attribuée à André Malraux :

Le 21ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ! »

Eh bien j’ai l’impression qu’elle pourrait s’appliquer à l’année 2021. C’est le moment où jamais de plonger, de vivre notre « apocalypse intérieure », en acceptant de faire face à l’ombre en soi, de vivre notre « nuit noire de l’âme », passage obligé si l’on veut pouvoir traverser l’aube et atteindre l’aurore, symbole de la Réalisation spirituelle.

C’est ce que je nous souhaite pour cette année 2021 : rendre notre conscience vierge de tous conditionnements, par la pratique spirituelle, quelle que soit sa forme, pour permettre ainsi la Lumière spirituelle d’y ensemencer ses plus belles graines spirituelles, qui pourront alors germer et devenir des fruits magnifiques, comme autant de symboles du meilleur des possibles que notre Cœur recèle.

De tout Cœur,
Frédéric

Laisser un commentaire