2022, année spirituelle ! ou pas…

Que celui qui cherche,
soit toujours en quête
jusqu’à ce qu’il trouve
et quand il aura trouvé,
il sera dans le trouble,
ayant été troublé, il s’émerveillera,
il régnera sur le Tout.

Jésus Christ

C’est ce second logion de l’Évangile de Thomas, tiré ce matin « au hasard » pour l’occasion, que j’ai choisi de vous partager pour vous adresser mes vœux pour cette nouvelle année 2022.

Ce que le Maître nous invite ici à chercher sans relâche jusqu’à ce que l’on trouve, c’est bien sûr le Royaume de Dieu, c’est-à-dire la Conscience de notre Moi profond, ce « Soi divin » qui est notre véritable identité spirituelle, dont l’essence est Sat-Chit-Ananda comme le disent les hindous, soit Être (ou Vérité), Conscience et Félicité.

Ce que nous enseigne également ce logion :

  1. En être troublé, oui, car une telle expérience d’illumination est assurément déstabilisante pour la conscience individuelle qui peut en perdre temporairement ses repères et qui doit réapprendre à vivre à partir d’un tout nouvel état de conscience.
  2. S’émerveiller, oui, car cette vision lumineuse du Soi nous permet de percevoir le monde à travers Ses yeux. Nous voyons alors la perfection, l’amour, l’unité, partout où nos yeux se posent. Et nous nous rendons alors compte que tout était déjà là…
  3. Régner sur le Tout, oui, car le Soi est le Roi de son propre Royaume, Un sans second. À ce stade ultime de la quête, il ne s’agit plus seulement de s’émerveiller dans une posture purement contemplative, mais aussi d’agir, ou plutôt, d’agir sans agir, en phase avec le mouvement de la vie.

Ce logion nous décrit là très exactement les trois étapes du Grand Œuvre alchimique, respectivement les œuvres au noir, au blanc et au rouge… Fascinant n’est-ce pas ?

Que pourrais-je vous souhaiter d’autre de plus grand, de plus fort, de plus vibrant et de plus noble que de poursuivre votre quête d’absolu en ce sens, sachant que le fait même de chercher vous place dans une dynamique intérieure qui suffit en elle-même à vous offrir une vie abondante, comme le Maître nous le fit également comprendre à travers cette autre parole : « Cherchez d’abord le Royaume de Dieu et sa justice, et tout (ce dont vous avez vraiment besoin pour le trouver, NDA) vous sera donné par surcroît« .

Cette recherche a aussi le mérite de maintenir notre attention dirigée sur l’essentiel, ce qui est d’autant plus crucial aujourd’hui avec ce qui se passe dans le monde. Si nous laissons notre précieuse attention se disperser et être absorbée par les ombres projetées sur le mur de la caverne (allusion à l’allégorie de la caverne de Platon), c’est nous-mêmes qui nous privons de la possibilité de vivre cette vie abondante à laquelle nous avons pourtant pleinement droit.

C’est une forme d’auto-sabotage dont nous pouvons nous tenir pour seuls responsables, car le monde extérieur n’a que le pouvoir que nous voulons bien lui laisser prendre sur nous. Personne ne nous oblige en effet à laisser notre attention se déporter en permanence sur des choses qui ne participent pas à notre épanouissement spirituel !…

Bien sûr, en cette fin de cycle, tout est fait pour nous captiver mais nous restons cependant pleinement maîtres de nous-mêmes pour peu que nous le voulions vraiment et que nous fassions les efforts qui s’imposent à cet effet, précisément en ramenant aussi souvent que possible notre attention sur l’essentiel.

Comme la Lumière spirituelle ne cesse d’intensifier son rayonnement sur notre monde (raison pour laquelle le caractère grotesque de la mascarade à laquelle nous assistons depuis maintenant deux ans ne fait qu’apparaître avec toujours plus de clarté aux yeux d’un nombre sans cesse croissant d’individus), celles et ceux qui se donnent les moyens de vivre cet éveil intérieur, sont de plus en plus comblés. À l’inverse, si nous continuons à nous laisser conditionner par les circonstances extérieures, nous risquons d’en être de plus en plus affectés…

De ce point de vue, ce n’est pas faire preuve d’un excès d’optimisme que d’affirmer que le meilleur est à venir pour celles et ceux qui continueront à se donner les moyens de poursuivre leur quête, cela, quoi qu’il puisse bien se passer dans le monde en cette année 2022.

Merci pour votre attention, et à très bientôt,

Frédéric Burri

La publication a un commentaire

  1. héléne

    Soir de Noël :
    « Vous me chercherez et vous me trouverez,
    Car vous me rechercherez de tout votre coeur ;
    Je me laisserai trouver par vous. »
    Jérémie 29,13-14

    Très belle année Frédéric

Laisser un commentaire