Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

L’engagement sur la voie spirituelle est une aventure intime et sensible qui touche à des valeurs fondatrices telles que notre foi, nos aspirations profondes ainsi qu’à nos identités culturelles et religieuses que nous nous sommes forgées, avec toutes les croyances qui peuvent leur être associées et qui déterminent le sens que l’on a de soi-même et que l’on donne à la vie.

De ce fait, le rapport que l’on peut avoir avec un être qui se donne pour fonction d’instruire et de guider les autres sur cette voie spirituelle, va forcément venir « toucher » ces aspects importants de la personnalité, et il est donc important de savoir à qui l’on a affaire. 

Dans ce but, j’ai souhaité mettre à votre disposition sur cette page les informations que j’estime les plus importantes pour que vous puissiez vous faire une idée de la personne que je suis, et de ce que vous pouvez attendre de moi dans l’optique d’une guidance sur la voie spirituelle. 

Ma présentation

Initié à plusieurs voies de Réalisation spirituelle, je me considère comme un amateur de la spiritualité, au sens premier du terme : « celui qui l’aime, la cultive et la recherche ». Conscient que la Lumière de l’Être est l’essence de toute spiritualité authentique, je poursuis mes efforts sur moi-même afin de Lui permettre de se réfléchir le plus parfaitement possible au travers du prisme de l’individualité. Ces efforts consistent exclusivement en la recherche de l’équanimité par l’observation attentive et détachée du champ d’existence individuel, en l’instant présent. Cette méthode, que j’ai nommée la « Méditation Primordiale », est celle que je partage désormais avec passion à celles et ceux qui sont également motivés à progresser sur la Voie directe de l’incarnation de l’Être primordial.

Voici les différentes pages où vous pouvez retrouver mes publications et activités :

Ma passion et ma vocation

Ma passion est la méditation, et ma vocation est de vous y initier.

Mon symbole

Le nombre indéfini de couleurs, de même que le coeur ainsi que les traits colorés qu’il irradie autour de lui, symbolisent le rayonnement de la Pure lumière de l’Être primordial qui est à la source de toute individualité humaine, à travers celle-ci. 

En cela, ce symbole représente l’idéal que j’aspire à incarner, par l’entretien aussi constant que possible de l’effort de concentration juste permettant à ma conscience individuelle de se positionner dans l’accueil équanime (symbolisé par les deux mains) de tout ce qui se manifeste ici et maintenant, tant sur le plan intérieur qu’extérieur.

Mes connaissances

Depuis mon ouverture à la spiritualité, en 2004, je n’ai eu de cesse de chercher, avec une faim insatiable, à affiner ma compréhension de la nature humaine et de son essence divine, par l’observation de ses mécanismes de fonctionnement et par l’étude de toute source d’information susceptible de m’en apprendre davantage à ce sujet, qu’elles soient traditionnelles (spiritualité) ou modernes (psychologie).

Les connaissances accumulées au fil des ans proviennent de mes recherches et lectures, mais aussi des prises de conscience réalisées grâce à ma propre expérience.

 

Mes influences

Parmi mes principales sources d’influence, je citerais les livres de certains auteurs, dont voici les principaux : René Guénon, Shri Ramana Maharshi, Shri Nisargadatta Maharaj, Arnaud Desjardins, Karl Graf Dürckheim, Carl Gustav Jung, Annick de Souzenelle, Eckhart Tolle, Jean Marchal et Daniel Maurin.

Il y a bien entendu également l’enseignement des grands Sages, transmis au travers des textes sacrés des religions. Je me sens particulièrement proche du message des Évangiles, ainsi que de l’enseignement du Bouddha et de l’Advaïta Vedanta.

L’ouvrage « Les Lettres du Christ » a également constitué une grande source d’inspiration, de même que le contenu de la formation en ésotérisme et parapsychologie suivie en ligne entre 2009 à 2010 auprès de l’Académie des Arts psychiques.

L’initiation à la méthode de méditation « Vipassana », enseignée par S.N. Goenka, fut une révélation, me permettant de comprendre et d’intégrer plus profondément l’essence de la méditation, et notamment cette clé fondamentale qu’est l’équanimité.

Enfin, il y a eu l’enseignement ainsi que l’influence spirituelle des deux Maîtres que j’ai eu la chance de côtoyer pendant quelque temps, et par qui j’ai été initié à deux voies de réalisations spirituelles, alchimiques, l’une orientale, l’autre occidentale.

 

Mon affiliation à une tradition

De par la sensibilité qui est la mienne, je me sens un peu plus proche de la tradition chrétienne. Toutefois, je ne me revendique d’aucune tradition plutôt que d’une autre. Je suis un « pneumatique » au sens où l’entendent les gnostiques, accordant davantage d’attention à l’essence des choses qu’aux écorces superficielles qui les distinguent et les séparent en apparence, même si je reconnais le rôle de ces dernières.

Dès mon ouverture à la spiritualité, j’ai ressenti l’élan d’étudier les grandes traditions spirituelles, notamment dans leurs courants ésotériques, et j’ai rapidement découvert que toutes leurs doctrines poursuivaient un objectif commun : aider l’être humain à se frayer un chemin pour sortir de l’ignorance et reconnaître son Essence divine. J’ai réalisé que les chemins empruntés peuvent être différents, mais que la destination est la même dans tous les cas.

J’ai été fasciné par les correspondances qui existent entre ces traditions qui sont toutes liées entre elles par un noyau commun, qui est la Tradition primordiale. J’ai pris conscience que l’esprit de division qui oppose les religions entre elles, est une erreur monumentale, basée sur l’ignorance et le fanatisme de l’homme plongé dans l’oubli de sa véritable nature. C’est une inversion pure et simple de la connaissance de cette Tradition primordiale qui nous a été transmise par les grands sages. Cette connaissance est destinée à relier, réunir, d’abord l’individu avec l’Essence divine en lui, puis ensuite avec toutes les autres formes de conscience en lesquelles il reconnaîtra sa propre Essence.

Si ce message d’unité et d’amour commun à toutes les traditions a été mal interprété et détourné pour servir des intérêts de l’esprit diabolique qui « divise pour mieux régner », cela ne le remet nullement en cause. Prétendre que la religion est mauvaise parce que l’homme en a fait un mauvais usage, est un syllogisme qui déforme la réalité et induit gravement en erreur.

Je suis pour une réhabilitation de la Tradition primordiale, pour que chacun puisse prendre conscience de la beauté et de la profondeur des choses lorsqu’elles sont perçues dans les différences qui les distinguent et qui permettent d’en apprécier la richesse, tout en ayant conscience de leur noyau commun, afin que l’être humain cesse de se battre contre son reflet dans le miroir de l’existence.

 

Pour m’écrire par la voie postale, vous pouvez utiliser l’adresse suivante :

PORTAIL HARMONIE
Route de Porrentruy 6
2800 Delémont
SUISSE

Votre demande sera traitée aussi rapidement que possible !