Depuis le début de la crise liée au Covid-19, j’ai reçu de nombreux messages de personnes me demandant de créer une méditation guidée spécifiquement axée sur la libération des peurs.

Il n’est pas facile de traiter une problématique si complexe en quelques minutes seulement, et d’une manière adaptée au plus grand nombre. En cherchant le moyen d’y parvenir, il m’est rapidement venu à l’esprit que la « problématique » devait être confiée à l’Intelligence suprême siégeant au coeur de chaque être, je veux parler de sa nature essentielle, la Source de toute vie.

La guidance a été construite de telle sorte qu’elle vous amène progressivement à un état de conscience « expansé » dans lequel un contact intime avec la Source est établi (grâce à l’analogie induite par le symolisme de certaines images mentales), vous permettant alors d’y « déposer » votre demande sous la forme d’une prière très courte, devant impérativement être sincère et spontanée – autrement dit formulée avec le coeur – pour s’accorder au même « langage » que celui de la Source. Dans ces conditions, la demande sera reçue et honorée dans le stricte respect de votre plan évolutif, d’où l’importance d’être détaché autant que possible du résultat attendu (la guérison des peurs), celui-ci pouvant se manifester sous d’innombrables aspects, le plus souvent de manière totalement… inattendue.

Cette méditation guidée est potentiellement efficace pour soulager :

  • Les crises d’angoisse
  • Le trouble anxieux généralisé (TAG)
  • Les névroses

Si je dis « potentiellement », c’est parce que l’efficacité dépend bien sûr de la sincérité de la demande et du détachement du résultat qui l’accompagne. La « Source » peut TOUT GUÉRIR, et les guérisons de Jésus, des saints, des shamans, des guérisseurs et même des « miraculés » de Lourdes, en témoignent. Ce n’est jamais l’homme qui guérit, ni même un lieu particulier, mais l’influence spirituelle dont l’un et l’autre peuvent être les canaux, et à condition que le bénéficiaire de cette influence soit en accord avec la guérison sur le plan conscient et inconscient, car des croyances d’indignité, d’auto-sabotage, peuvent faire obstacle à la guérison.

Ainsi, la guérison ne peut survenir que si la personne est intérieurement prête. Si elle ne l’est pas, c’est qu’elle ne doit pas guérir, le plus souvent parce que la souffrance et la maladie sont là pour lui enseigner quelque chose qu’elle ne pourrait apprendre sans elles. Dans ces conditions, l’en libérer serait involutif dans la mesure où cela l’empêcherait précisément d’apprendre, de comprendre et donc d’évoluer.

La méditation guidée diffusée sur Youtube comprend une introduction de 4 minutes, apportant les instructions utiles au bon déroulement de la séance. Je vous recommande d’écouter cette introduction avant de la pratiquer, afin de vous donner toutes les chances de tirer pleinement profit de la guidance.