Joyeuse (re)Naissance

Juste après le solstice d’hiver survient le “nouveau soleil”, “neo helios” en grec, qui a donné le mot “noël” et la fête qui lui correspond. 

Naturellement, avec la symbolique qui lui est associée, il a fait sens d’associer à cet événement la naissance d’une étoile, celle de Jésus-Christ pour notre culture chrétienne, certainement influencée en cela par des symboles et des mystères païens. 

Pour moi, cette fête, bien au delà de l’aspect commercial dont elle s’est revêtue au fil des dernières décennies, comporte une dimension mystique et spirituelle bien réelle, en cela qu’elle nous invite à renaître à notre propre conscience profonde de “soi-même », cette conscience “je suis”, cette conscience “Jé-su(i)s”.

Rien de bien mystérieux là derrière, mais au contraire une expérience concrète que vous pouvez vivre ici et maintenant, en fermant les yeux et en étant conscient-e de votre propre présence, sans rien y ajouter en termes d’images, de pensées. Pure conscience d’être… 

Être conscient d’être, oui, tout simplement, en ce lieu, en cet instant. 

Alors, la magie peut opérer. À la manière du soleil qui diffuse sa lumière, un puissant rayonnement d’énergie pure, non voilée, émane de votre être… Force d’amour, de réharmonisation, de cohésion, de conciliation, de réunification… 

En plus, les énergies de cette journée spéciale vous y aident… 

Alors, c’est dans cette compréhension de la dimension profondément ésotérique et sacrée de cette fête que je vous souhaite un… Joyeux Noël. 

De tout Cœur, 
Frédéric Burri

Laisser un commentaire