Cet article est extrait d’une infolettre envoyée le 5 mars 2020 (pour recevoir mes infolettres, cliquez ici).

Dans son livre l’Alchimiste, Paulo Coelho a écrit :

« la peur de la souffrance est pire que la souffrance elle-même. »

Et si l’on remplaçait le mot « souffrance » par « virus » ?
Eh bien ce serait toujours aussi vrai !

La peur est pire que tout… et notre monde en est infecté bien plus dangereusement que le coronavirus !

Cette histoire de coronavirus est en train de prendre des proportions folles. Imaginez qu’hier, dans l’hôpital de ma ville, des gens ont volé tous les masques grâcieusement mis à disposition des visiteurs dans le hall d’entrée de l’hôpital ! Ces masques avaient été placés à cet endroit pour permettre aux visiteurs potentiellement contaminés de protéger les plus vulnérables, les malades eux-mêmes. Eh bien non, ces visiteurs pour la plupart bien-portants, sont venus uniquement pour chaparder les masques.

Voilà qui est symptômatique (pardonnez-moi l’expression) de cette psychose collective qui est en train de virer à l’hystérie.

Voici donc quelques rappels utiles :

  • « Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout ! Pasteur est fou ! » (Claude Bernard)
  • La peur et plus particulièrement quand elle est chronique, est un facteur d’affaiblissement de l’immunité.
  • Les masques ne protègent en rien les personnes non-contaminées des virus contenus dans l’air, qui passent sans problème leurs filtres. Les masques sont uniquement à porter si l’on est soi-même contaminé, pour protéger les autres des virus qui pourraient être transmis par les postillons.
  • L’infection virale au coronavrius reste une pathologie bénigne dans plus de 80% des cas.
  • Seuls les personnes déjà affaiblies par une ou plusieurs malades encourent un risque, comme c’est d’ailleurs le cas pour la grippe saisonnière.

Il n’y a donc pas lieu de se laisser contaminer par le climat anxiogène qui règne actuellement, et ce d’autant plus que la peur, en plus d’être bien mauvaise conseillère comme on le sait, n’est en rien indispensable pour prendre les mesures sanitaires qui s’imposent.
Si l’on est en bonne santé, ces mesures ne devraient servir qu’à protéger les autres d’une possible contamination, car il est vrai que les personnes les plus faibles sont vulnérables.

Et qu’en est-il de la vaccination ?

Le système immunitaire d’une personne en bonne santé est tout à fait capable de produire les anticorps à même de lutter contre le coronavirus si l’organisme est infecté. Je précise d’ailleurs que le vaccin joue précisément ce rôle, à savoir celui de stimuler les cellules immunitaires pour qu’elle fabrique des anticorps spécifiques en lui soumettant une faible dose de virus, ce qui est donc adapté pour les personnes déjà affaiblie, MAIS PAS pour les personnes en bonne santé.
En cela, rendre obligatoire la vaccination et la généraliser, est une aberration pure et simple !

Comment renfocer l’immunité ?

Ce qui m’apparait donc comme fondamental est de renforcer l’immunité, et je vous renvoie à ce titre aux informations de ma précédente infolettre, regroupées dans un article sur mon site internet (voir bouton noir juste ci-dessous).

Dans ce même article, vous trouverez un exercice audio que j’ai créé dans le but de vous aider à renforcer votre immunité, alliant pour cela la pleine conscience à la visualisation créatrice.

Sur ce thème, je vous invite à découvrir également les vidéos et articles produits par le Dr. Christian Tal Schaller et le Dr. Henri Joyeux. Ces courageux et honnêtes médecins dissidents sont montés au créneau depuis plusieurs années pour alerter la population contre les méfaits des vaccins et l’importance de l' »écologie intérieure » dans le contexte de la santé.

Que la Lumière vous guide, vous éclaire et vous protège.
De tout Coeur,
Frédéric

Vidéos sur le sujet

Cette histoire de virus a donné lieu à une réflexion sur la peur et son caractère involutif dans l’optique d’une démarche spirituelle. Vous pouvez la regarder sur ma chaîne Youtube secondaire.

Je vous partage également deux autres vidéos très instructives !