Je n’ai jamais été en phase avec les méditations mondiales, planétaires, visant à réunir le plus grand nombre de personnes au même moment pour créer un « égrégore » visant à libérer la planète et ses habitants de sa souffrance (et à éradiquer le grand méchant coronavirus pour celle qui est prévue pour le 4 avril).

Au premier abord, il pourrait paraître égoïste de ne pas se montrer solidaire avec de tels mouvements, mais j’ai de bonnes raisons de penser qu’il s’agit d’un détournement de notre attention et de nos énergies à des fins magiques (dans le mauvais sens du terme), avec comme effet malsain de nous induire en erreur sur la pratique spirituelle telle qu’elle devrait être.

Aucun Maître de Sagesse n’a jamais appelé à faire ce genre de choses. Si cela était vraiment la solution pour changer le monde et « libérer l’humanité de la souffrance » tel que les initiateurs occultes de ces mouvements nous le promettent, cela se saurait depuis le temps qu’on nous les propose. Au vu de l’état actuel de notre monde, on peut donc remettre sérieusement en question l’efficacité de telles démarches.

Les Maîtres ont au contraire toujours insisté sur le travail quotidien à faire sur soi-même, au travers d’une hygiène de vie saine et de la culture de l’effort juste en vue se maîtriser et d’orienter nos pensées et nos émotions dans le sens de ce qui participe à l’épanouissement du Vivant.

Une méditation planétaire par-ci par-là peut nous donner l’impression de contribuer à ce noble objectif de « libération de l’humanité et de la planète », et c’est précisément là que ce situe l’illusion, car on va alors se dispenser de faire ce qui s’impose VRAIMENT.

Je pense qu’en ce temps de confinement et de limitation de nos libertés individuelles, l’invitation est à vraiment tirer profit du temps qui nous est imparti pour nous recentrer sur ce qui est essentiel à notre éveil : concentrer notre attention sur ce qui est UTILE !

Ainsi, méditons, efforçons-nous de maîtriser nos mauvais penchants, évitons la dispersion, prenons soin de nous et des autres concrètement, alignons nos pensées et nos émotions sur ce que nous voulons vraiment pour cette planète et ses habitants, ici et maintenant et pour les heures, les jours et les semaines à venir.

Dans ces conditions NOUS SOMMES PUISSANTS pour initier le changement par la vibration qui est la nôtre.

C’est à chaque instant que ce changement est possible, par notre alignement !

Les petits ruisseaux font les grandes rivières, aucun besoin de se réunir à la même heure pour cela !

Frédéric Burri

Je vous partage cet article paru sur Facebook, qui va dans le sens de mes propres observations.

Attention aux intentions spirituelles qui sont mobilisées

Depuis quelques jours, une demande de rassemblement de méditants circule dans les réseaux sociaux pour demander que la nuit du 4 au 5 avril heure d’un fort alignement planétaire, tous se mettent ensemble pour méditer afin d’éradiquer le Covid-19 et la 5G.

J’aimerais partager avec vous un message de mes guides et maîtres :

Nous vivons dans une période « sombre » mais attention aux intentions spirituelles qui sont mobilisées !

Nous sommes témoins d’un chamboulement cosmo-tellurique. Nous voyons beaucoup de rassemblements pour aider l’humanité face à la pandémie mais… attention à ce que nous faisons !

Vouloir apporter de la lumière, l’amour, la compassion c’est génial !

Mais manipuler les énergies pour éradiquer un virus : c’est égotique !

Notre mental et nos manières de penser sont « formatées » depuis des millénaires par la société, l’éducation, etc.

L’homme façonne le monde à son image manipulant la nature, les animaux, les éléments et d’autres humains. Le cycle de la vie s’adapte et a une raison d’être bien plus vaste que notre « petit mental » n’arrive pas toujours à comprendre, car il a été conditionné à une forme pensée adapté dans la société moderne.

Du coup faire des « rassemblements » de méditants dans l’objectif de éradiquer le virus entre dans la même énergie vibratoire et dans le même fonctionnement humain de continuer à « façonner et à manipuler » les choses à notre façon.

Pourquoi ne pas apprendre à vivre avec ?

Apportez la lumière, l’amour, la compassion sur Terre, au tour de vous, augmentez votre propre taux vibratoire et respectons la vastitude universelle qui dépasse notre raisonnement !

Sensibilisons chacun à faire sa part d’apporter de la lumière, de l’amour et du respect dans son propre quotidien.

Ensemble nous sommes plus forts oui ! Mais ne soyons pas plus forts à continuer à vouloir contrôler et à éradiquer ce qui dépasse de notre compréhension dans la Réalité Ordinaire.

Mettons nous ensemble pour vibrer l’amour et la lumière et la faire irradier au tour de nous. En faisant cela nous apportons déjà notre aide pour le balancement juste des choses. Mais ne commençons pas à agir depuis notre mental conditionné ou nos états émotionnels car cela ne nous rendra pas meilleur que les dirigeants, les grandes inventions et entreprises qui manipulent la nature et détruisent l’environnement. Chacun croit faire ce qui est juste et dans sa propre raison !

Soyons plus forts, soyons humble et admettons que beaucoup de choses dépassent notre entendement et n’essayons pas de les contrôler, mais plutôt de nous harmoniser avec et dans le respect.

Ne changeons pas le virus mais plutôt notre propre taux vibratoire afin d’améliorer notre immunité et notre qualité de vie. Soyons cohérents et respectueux dans ce que nous faisons en changeant les choses depuis notre intérieur (alimentation, hydratation, nos gestes et paroles). Arrêtons de nous tourner vers l’extérieur à vouloir d’abord changer l’environnement sans apporter des bons changement dans notre façon de faire. Commençons depuis l’intérieur !

Puis le changement demande un mouvement et bien sur ensemble nous sommes plus forts. Nous pouvons changer les choses en nous mobilisant pour façonner un monde plus sain en montrant à notre gouvernement que nous ne voulons pas de la 5G au travers des pétitions et référendums. Mais d’abord chacun doit regarder à l’intérieur de soi et se poser la question : jusqu’où est tu prêt à abandonner tes « faux conforts » ? Les produits d’exportation, ton jeans qui fait le tour du monde avant d’arriver dans ton rayon, ton internet et tablette à haut débit, etc..

Comprend tu quel impact ont tes actes quotidiens ? Ta façon d’agir, parler, traiter ton entourage, ton voisin, les inconnus que tu croise ? C’est d’abord en prenant conscience de l’impact que nous avons dans nos gestes quotidiens que nous pouvons nous responsabiliser et comprendre l’impact que nous avons sur les énergies et comment les mobiliser !
Le combat commence à l’intérieur de chacun ! Alors au boulot !

Source de l’article