Virus et séquelles neurologiques

Dans la communauté scientifique, de plus en plus de données tendent à démontrer que le Covid-19 est susceptible de perturber le système nerveux et peut engendrer indirectement des lésions neurologiques. Ceci n’est guère étonnant si l’on admet la possibilité que ce virus ne soit pas naturel et qu’il se soit échappé d’un laboratoire après avoir bénéficié de « gains de fonction ».

Que pouvons-nous faire ?

Le pouvoir de l’esprit est extraordinaire. Il est PURE ATTENTION, et cette attention est une force d’harmonisation et de guérison d’une puissance inouïe. Et cette force spirituelle est présente à l’intérieur de soi ; elle est la source même de notre être, et cette source est INTARISSABLE ! Tout ce que nous avons à faire pour la solliciter est de nous placer dans le juste positionnement intérieur, pour lui permettre ainsi d’affluer à travers notre propre conscience focalisée.

Dans un monde où la science expérimentale a atteint un tel degré de complexité, on a de la peine à croire que le simple fait de ressentir une partie du corps en pleine conscience, sans aucune volonté particulière, sans aucune image mentale ni visualisation, sans aucun instrument, puisse produire des effets bénéfiques. Nous croyons qu’il faut avoir recours à la technologie, aux médicaments ou à toutes sortes d’artifices extérieurs pour produire des effets sur le corps.

RESSENTIR est la chose la plus SIMPLE que l’on puisse faire, et c’est précisément cette simplicité extrême qui rend les effets de la pleine conscience si puissants.
Avez-vous déjà essayé de ressentir une partie du corps de cette manière (en pleine conscience donc), pendant seulement quelques minutes ?

Faites-en l’expérience sans a priori, sans attente. Ressentez EN PLEINE CONSCIENCE votre main droite ou votre main gauche pendant une vingtaine de minutes, en ramenant autant de fois que nécessaire votre attention dans votre main à chaque fois qu’elle s’est échappée dans les pensées et que vous avez par conséquent perdu le « contact » conscient avec votre main.

Même si, pendant les 20 minutes de l’expérience, les moments de pleine conscience auront été brefs mais que vous les aurez reproduits un grand nombre de fois, les effets seront au rendez-vous. Vous n’aurez pas bougé vos deux mains ; aucune action motrice ne pourra donc être la cause de ce changement entre elles, en termes de sensations, de perceptions.

Afin de ne pas induire des effets pas auto-suggestion, évitez d’imaginer les effets que l’exercice pourrait produire, et évitez également de vous dire qu’il n’en produira aucun. Encore une fois, la pleine conscience implique de ne penser à rien, de n’avoir aucune attente, aucune volonté particulière, aucune intention, si ce n’est celle de ressentir en pleine conscience !

Comment expliquer une telle différence ?

Le simple fait d’avoir ressenti l’une de vos deux mains en pleine conscience pendant 20 minutes (ou du moins le plus souvent possible pendant ce laps de temps), vous permettra très probablement de constater que la main ressentie est devenue plus grande ou plus petite, comme dilatée ou rétractée par rapport à l’autre main. Elle vous semblera également plus chaude ou plus froide, plus vivante ou au contraire anesthésiée. Bref, DIFFÉRENTE.

Cette différence est due précisément à l’attention pure (ou pleine conscience), qui a le pouvoir de d’impacter la matière et d’y produire des changements, en vue de rétablir une plus grande harmonie. Ces changements peuvent vous faire passer par des états agréables ou désagréables, mais toujours dans l’optique d’une harmonisation. Dans tous les cas les perceptions évoluent et c’est en soi un phénomène captivant !…

Vous avez dit effet placebo ?

Les esprits les plus critiques diront que si changements il y a, ils sont dus à l’effet placebo. C’est possible, mais dans ce cas je les invite à faire preuve d’ouverture d’esprit et à se livrer sincèrement à l’expérience avec un véritable esprit scientifique sceptique, avec sincérité et application. Dans ces conditions, s’ils obtiennent les changements décrits ci-dessus, ils ne pourront pas mettre cela sur le compte de l’effet placebo puisque a priori ils ne pensent pas que cela puisse fonctionner.

Applications possibles

Bien entendu, si cela fonctionne pour l’une de vos deux mains, cela fonctionne aussi pour les autres parties du corps. Vous pouvez donc, grâce à la pleine conscience, favoriser le travail de régénération de votre organisme, là où il présente des lésions, mêmes neurologiques.

Il est possible de ressentir toutes les parties du corps. Même les parties du corps insensibles peuvent être stimulées en posant simplement l’attention sur elles, en pleine conscience. Vous remarquerez d’ailleurs qu’au fur et à mesure, les perceptions vont évoluer. Les zones ressenties sont devenir plus nettes, plus perceptibles, plus « vibrantes ». Vous sentirez la « vie » réaffluer dans certaine partie du corps congestionnée, sclérosée ou malade, avec un sentiment de vitalité et de bien-être accru.

En plus c’est gratuit

Que risquez-vous de tenter l’expérience ? Il n’y a pas grand chose à perdre (hormis sur le plan des croyances et des certitudes, mais ça ce ne n’est pas bien grave…), mais au contraire tout à gagner…
Et en plus c’est entièrement gratuit !

En complément à cet article :

Laisser un commentaire